Traits-D'unions

Le projet Traits-D’unions s’inscrit dans la continuité des initiatives de l’association Danser Sans Frontières. Il fait suite à des expériences enrichissantes et transformatrices vécues par les membres du groupe. Animé.e.s par l’envie d’agir, nous souhaitons à présent donner une nouvelle portée et un nouveau souffle au projet Passerelles.
Il nous paraît important de nous questionner sur le principe même des frontières, que nous évoquons et abordons pourtant depuis la création de l’association en 2013. Une des définitions pour ce terme est la suivante : “Délimitation, limite entre deux choses différentes“.


Les frontières peuvent de ce fait concerner les situations, le statut social, l’âge, la localisation géographique, le corps, les cultures, les croyances, et encore bien d’autres aspects en fonction des personnes considérées. Par ce projet, nous souhaitons susciter la prise de conscience et les échanges afin de les comprendre davantage. Une autre de nos ambitions est également de continuer à proposer des moyens et de les dépasser, des passerelles, notamment par le dialogue et l’art. Le principal moyen sur lequel nous nous appuierons, et qui rythmera notre programme d’actions, est la pièce Flowers Crack Concrete, créée par le groupe en collaboration avec Yuval Pick et l’équipe du Centre CCNR. Cette création porte les valeurs d’ouverture, de paix et d’échange qui constituent l’ADN de Danser Sans Frontières

Nous prévoyons d'agir sur deux territoires

À Rillieux-La-Pape, qui est la commune au sein de laquelle est basée l’association et dont sont issu.e.s un grand nombre des porteurs et porteuses de ce projets. Nous souhaitons agir sur notre territoire et continuer de donner de nos personnes.

À Natitingou, au Bénin, car il est important pour nous de continuer d’aller à la rencontre de personnes aux cadres et cultures différents afin de croiser les regards sur les sujets abordés. Nous avons également choisi cette ville au Bénin, dont sont originaires certains de nos membres, car elle est jumelée avec Rillieux-La-Pape, et qu’il nous semble intéressant de faire le pont entre les jeunes habitant ces deux espaces.

Nous estimons que chaque individu, peu importe sa situation, peut être acteur.ice de ce projet, en bénéficier et y apporter ses qualités. C’est pourquoi nous proposons des actions participatives en accord avec les principes de réciprocité et d’inclusion. Nous espérons que ce projet, au champ d’action local et international, nous permettra d’avoir un impact positif et de continuer de créer du lien et de connecter des personnes.

Nous partageons les valeurs de Danser Sans Frontières dans nos quotidiens respectifs. De ce fait, nous sommes un certain nombre à avoir entrepris des initiatives personnelles et professionnelles que nous souhaitons mettre à profit de ce nouveau projet. Différentes interventions seront proposées en partenariat avec des collectifs et associations, menées par des membres du groupe qui partageront leurs expertises et ressources.

Le projet se décline en trois volets consécutifs. qui sont les suivants : 

Volet local :
Rillieux-La-Pape, France

Nos actions sur le territoire de Rillieux-la-Pape se déclinent sous la forme d’un programme riche en activités, couvrant la période d’avril à décembre 2022, à raison de une à deux dates par mois. Nous avons réfléchi à des formats divers, adaptés au public principal visé : les jeunes de 16 à 26 ans de la ville de Rillieux-la-Pape. Nos interventions restent cependant adaptées et ouvertes à des publics plus âgés, si celles-ci ont la curiosité et l’envie de s’investir.
Programme : Parcours de vie, Ouverture culturelle par la danse, Orientation professionnelle.

Volet international :
Natitingou, Bénin

Nourri des rencontres et des moments de partage humains et artistiques sur le territoire de Rillieux-la-Pape, le projet du groupe DSF poursuivra sa route au Bénin, à Natitingou.

L’objectif premier du groupe DSF est d’aller à la rencontre des jeunes de Natitingou, et de questionner ensemble cette notion de frontières, qui nous séparent et nous réunissent à la fois. Créer de l’échange humain pour ré-interroger ensemble ce concept, apprendre à le comprendre davantage, être à l’écoute de points de vue variés, construits à partir de quotidiens, horizons et caractères différents. S’intéresser à faire co-exister ces multitudes de regards et pouvoir se nourrir mutuellement pour grandir ensemble.
Programme : Nous souhaitons en ce sens ouvrir des temps de réflexions autour de cette thématique des frontières, permettre des prises de conscience collectives sur ce sujet et sur l’ensemble de l’expérience partagée en groupe. Par des ateliers de danse, la transmission de la pièce Flowers Crack Concrete, des ateliers photo et autres propositions à construire avec le partenaire sur place. Nous souhaitons être dans un partage et enrichissement entièrement horizontal, humainement comme artistiquement.

Volet retour :
Rillieux-La-Pape

En aval du second volet, l’intention des jeunes de DSF est de pouvoir partager leurs expériences et rencontres faites à Natitingou aux personnes investies dans le projet à Rillieux-la-Pape, et plus largement aux habitant.e.s de la ville. Ce retour d’expérience prendra d’abord une forme orale, par un temps de dialogue et de retrouvailles en janvier 2023 entre les jeunes étant parti.e.s à Natitingou et les personnes de Rillieux-la-Pape investies sur le projet. Dans un second temps, une exposition photo aura lieu, venant retracer ce second volet du projet. Un deuxième échange par visio conférence sera proposé pour réunir les groupes de Rillieux-la-Pape et celui de Natitingou.

À plus longue échelle, l’envie de créer du lien et de l’échange culturel entre Rillieux-la-Pape et Natitingou étant très présente chez les jeunes de DSF, nous envisageons la venue du groupe béninois sur le territoire de Rillieux-la-Pape, ou d’autres formes de traits d’unions humains et artistiques. Manquant à l’heure actuelle d’un trop grand nombre d’informations concernant le public et ses enjeux, il est délicat d’imaginer et de prévoir concrètement cet échange. Cette part du projet reste pour le moment à l’état d’idée et d’envie puissante de créer cette opportunité de métissage culturel.

Pour plus d'informations

Pour plus d’informations : 
Sharon ESKENAZI
06.25.05.14.63
dansersansfrontieres@gmail.com