Jérôme Oussou :

Salut ! Alors je suis danseur de Hip-hop qui touche à un peu tout mais mes danses dominantes sont le breakdance et la House dance. Et récemment je me suis mis à la danse contemporaine. Je fais aussi partie de l’association Crazy Moves Dancers. J’ai 22 maintenant et je suis actuellement en CDD en tant qu’auxiliaire de vie scolaire (j’aide les enfants en situation d’handicap à l’école) j’aimerais devenir infirmier aussi mais si cela ne marche pas je voudrais devenir danseur professionnel mais j’ai peur de m’engager dans cette voie.

Au début je ne connaissais pas le monde de la danse, j’ai commencé assez tard (17 ans). J’ai découvert le breakdance grâce à mon frère Elvis qui dansait avant moi et j’en suis tombé amoureux et maintenant ça fait 5 ans que je pratique cette danse. Au début j’étais à fond sur le breakdance pensant que les autres danses n’étaient pas importantes mais j’ai vite compris que chaque danse hip-hop était « complémentaires » et que cela pourrait rajouter un plus à ma danse, de là j’ai commencé à toucher d’autres styles comme la House Dance ou le Locking.

Ensuite j’ai fait la rencontre de Sharon et de son projet Passerelles, j’ai tout de suite aimé. Sharon m’a ouvert l’esprit sur la danse contemporaine qui est à l’antipode de la danse hip-hop, j’avais l’esprit fermé et pas ouvert aux danses du genre contemporaine ou classique. Grâce à Sharon mais pas uniquement mais aussi aux autres danseurs de l’association j’ai pu évoluer dans mon mode de pensé mais aussi dans ma danse. Ceci m’a apporté un plus et m’a permis d’aimer autant les danses hip-hop que la danse contemporaine, je prends vraiment du plaisir à en faire même si je n’ai pas saisi tout les aspects de cette danse encore.

La danse est devenue ma passion, un mode de vie, une partie de moi, mon identité. C’est devenue ma vie et mon quotidien. Je veux progresser dans ma danse et dans ma manière de penser par rapport à celle-ci, je veux être au plus haut niveau et atteindre un de mes objectifs en devenant danseur professionnel. Je suis fier de mon parcours jusqu’à maintenant et de m’épanouir dans ce que j’aime faire.