Uncategorized

Passerelles 2016

By 17/03/2016 No Comments

Le projet Passerelles #2:

Suite à la formidable expérience du mois de février, il était de notre devoir de poursuivre ce travail sur la coexistence, le dialogue et la tolérance. Le groupe DSF est parti à la rencontre de leurs homologues israéliens et palestiniens du 25 Décembre 2015 au 1 Janvier 2016. 5 garçons et 5 filles accompagnées de trois bénévoles et l’équipe de l’agence Videolam.

 

24182535256_0c459ac4ba_h 23580410214_5a6d638735_h

Durant cette semaine de coexistence le groupe DSF a eu l’occasion tout d’abord de retrouver le groupe israélo-palestinien , ce groupe avec lequel s’était crée de grandes amitiés, le 25 decembre 2015 fut donc le jour de grande retrouvaille très émouvante. Après ses retrouvailles, les danseurs ont suivies une semaine intensive de danse avec des chorégraphes renommés comme Ido Tadmor dans le studio de Maria Kong à Tel Aviv . Nous avons eu ensuite un atelier de danse intensif.

 

Il y a eu aussi une mémorable journée au village écologique de Vertigo où nous avons l’espace d’une journée testé la vie dans un village écologique qui avait pour particularité de mêler danse et écologie. Lors de cette journée, nous avons suivi en compagnie de professionnels, un atelier de danse donné par les danseur Adi Sha’al et Noa Vertheim. A la fin de cette journée le groupe DSF ainsi que le groupe israélo-palestinien (gsharim) et d’autres danseurs en résidence et ont présentés leur création pour ensuite finir par un Jam session , une improvisation de danse collective avec tout les danseurs présents.

L’une des expérience les plus marquantes a certainement été les différents ateliers de danse donnés par la grande Regina Wielingen. Prêt de huit heures de travailles répartie sur deux jours pendant lesquelles les danseurs ont aussi bien pris des cours de danse que travaillés sur une création tous réuni.

Cette Chorégraphe , professeur et directrice artistique originaire de Hollande , a vraiment aimé soutenir notre projet et aider à son développement , elle aime travailler sur l’individualité de chaque danseur pour pouvoir ensuite créer un ensemble unique.

24138184962_91c3c81af9_h

Les danseurs ont aussi profité du pays en visitant de magnifiques lieux comme Haïfa et l’incroyable jardin du temple de Bahaï où nous avons passée une belle journée en compagnie d’un guide qui nous a informé sur le passé historique de cette ville et sur qu’est ce que le temple de Bahaï. Cette journée à Haifa s’est conclus par la projection du film Passerelles devant un publique israélien, suivie d’une discussion ouverte avec le publique. Les danseurs ont pus par la suite donné leurs point de vue et témoigné ce qu’il fut très émouvants.

Les danseurs ont aussi visité l’une des plus vieille ville du monde, la ville d’Acre (Akko) la où ils ont passés une majeur partie de leur temps, car le studio de danse s’y trouvait. Ils ont été en compagnie d’un guide qui leur a fait visiter la ville et raconté son histoire. A la fin de cette journée, on a également participé à l’élaboration d’une fresque murale dans un quartier populaire d’Akko.

De retour en France, les jeunes de DSF voudraient partager leur expérience localement en témoignant dans les écoles,collèges et lycées. Pour ceci le film « Passerelles » serait diffuser relatant la venu en fevrier 2015 du groupe Gsharim et partager avec ces étudiants leurs expérience unique..

Un deuxième film  à été réalisée par Alain ESKENAZI et Arsène JOURMAN , du nom de  »Ensemble » tout le long de leurs semaines, ce film est néanmoins très différents du premier film « Passerelles » . Ci dessous la bande annonce et la possibilité de visionne rue film en VOD:

ENSEMBLE (version fr) from Agence Videolam Lyon on Vimeo.

Author Sharon

More posts by Sharon

Leave a Reply