À propos


Le projet Passerelles a pour objet de faire communiquer
et rapprocher des groupes par la danse. En dansant ensemble
les jeunes de cultures et de religions différentes trouvent un lieu
de partage où des identités diverses cohabitent, se mélangent
pour créer l’ensemble . Le projet propose un cadre de rencontre
où la passion de la danse leur permet de se réunir au delà des différences et des controverses.

     Passerelles a pour objectif de rencontrer des jeunes
de cultures et origines différentes, tisser des lien en trouvant
un langage commun mais aussi partager un message
de dialogue, de paix et de tolérance. Ce projet permet de créer
des passerelles entre les cultures et religions, mène a élargir
les connaissances en danse par de nouvelles rencontres
artistique mais a aussi pour vocation de mettre en œuvre
les cultures au service de la lutte contre la discrimination.

Découvrir


Passerelles 1

Lyon

En février 2015 l’association Danser Sans Frontières et son groupe DSF ont réalisé le premier projet Passerelles, qui était une semaine de rencontre entre le groupe rilliard DSF et le groupe Gsharim, un groupe israélo-palestinien, lui même symbole d’un travail collaboratif entre deux communautés en conflit permanent.
Le premier projet Passerelles a eu lieu du 15 au 22 février 2015 en partenariat avec le Centre Chorégraphique National de Rillieux la Pape, Direction Yuval Pick.
Un film documentaire Passerelles, qui témoigne de la semaine, a été réalisé par Alain Eskenazi de l’agence Videolam.

Bande annonce de Passerelles: https://vimeo.com/125662010

Voir plus

Passerelles 2

Israël

Suite à la formidable expérience du mois de février, le groupe DSF est parti à la rencontre de leurs homologues israéliens et palestiniens pour un deuxième Passerelles du 25 décembre 2015 au 01 janvier 2016.
Par la suite, un deuxième film documentaire, Ensemble, qui témoigne de la semaine a été réalisé par Alain Eskenazi de l’agence Videolam.

Les jeunes de DSF voulaient partager ces expériences marquantes en témoignant dans les collèges et lycées.
Depuis mai 2016 plus de 400 élèves ont vu le film Passerelles et ont échangé avec les jeunes du groupe autour de la question comment faire ensemble pour vivre ensemble.

Bande annonce Ensemble : https://vimeo.com/165311905

Voir plus

Passerelles 3

Bordeaux

Après Passerelles Lyon et Passerelles Israël, voilà que Passerelles Bordeaux voit le jour.
Le projet s’est déroulé du 24 au 28 mai 2107. Cette troisième rencontre entre des jeunes français, palestiniens et israéliens est un partenariat entre l’association Danser Sans Frontière et la Formation Professionnelle de la Cie Rêvolution à Bordeaux, direction artistique : Anthony EgÈa / Compagnie de danse hip hop; avec le soutien financier de CGET, la DRAC et l’association Cercle de Qualité.
Le projet Passerelles 3 a été composé de quatre jours d’atelier et de partage entre trois groupes différents: DSF, Gsharim et le groupe Révolution.
Voir plus

Pour moi ces personnes c’est ma FAMILLE ! Je ne les oublierai jamais je n’ai pas pleuré leur retour car je sais que au delà de ces 3 000 km qui nous séparent, à ce jour, nous allons nous revoir pour revivre cette expérience avec eux !

Jérome – Groupe DSFPasserelles Lyon

La semaine Passerelles a été pour moi une vraie découverte que ce soit social ou artistique, grâce à ça j’ai pu connaître et découvrir le monde de la danse contemporaine qui était pour moi inconnu à ce jour.

Romain – Groupe DSFPasserelles Lyon

I found friends and a big loving family for the life and I’m so grateful for this. In Wednesday I toke a step back for a little time and I look at u dancing from outside. I look at you and feel how my heart full in love and my mouth just opened to a huge smile because you make me so happy. I understood how much a beautiful group we have and how in our dance everyone expresses himself.

Keren Saban – Groupe GsharimPasserelles Israël

It was like a loving family, we were so close to each other, that we didn’t want to leave the last day. It’s very sad when a person must leave a place which is pushing him up and qualifying him to be better by throwing him to many styles for being conscious to things he maybe didn’t try before...

Maryana Brik – Groupe GsharimPasserelles Bordeaux

Le groupe Gsharim


Le groupe Gsharim a été créée en septembre 2014 en Israël. Rabeah Morkus et Ilanit Tadmor ont réuni des jeunes israéliens et palestiniens, juifs et arabes du nord d’Israël pour partager des expériences en danse – des ateliers, des cours, des créations.
Ce groupe inédit est un symbole d’un travail collaboratif entre deux communautés en conflit permanent.

ILANIT TADMOR

ILANIT TADMOR

Danseuse, chorégraphe et professeur d’improvisation

Danseuse, chorégraphe et professeur d’improvisation, elle dirige depuis 2005 son école d’improvisation et de contact improvisation Play à Tel Aviv.

RABAT MORKUS

RABAT MORKUS

Danseuse, chorégraphe et professeur de danse


Danseuse, chorégraphe et professeur de danse. Elle a fondé le premier conservatoire de danse dans le secteur arabe en Israel, à son village natal, Kefar Yasif, au nord d’Israël. Depuis 2007 elle est également la directrice et la chorégraphe de sa compagnie Rimaz, qui met en oeuvre la culture palestinienne.

Bridges – Art creating meetings between Palestinian and Jewish

On November 2014 a Palestinian­Jewish Dance Group started working together in Kfar Yasif, with the choreographers and teachers Rabeah Morkus from Kfar Yasif and Ilanit Tadmor from Tel Aviv.

The purpose of the project is to encourage communication, collaboration and joint creation between conflicting groups. Dancing together is our way to offer a message of acceptance and tolerance through creative action. The art of dance allows closeness, contact and non­verbal communication, through which we build an open dialogue. Encouraging young people to dialogue, to listen, to accept, is the only way for us to build a bridge between the cultures and eventually bring a significant change. In the last years Rabeah and Ilanit have been working together in various projects, offering the dance as a tool for meeting and connection.
The « Bridges » group comprises 15 young people, Palestinians and Jews, boys and girls, aged 16­23. The participants are having classes in various dance techniques (contemporary dance, contact improvisation and improvisation), creating together and host each other in their houses with their families.

In February 2015 the group has been hosted for one week of dance workshops in Lyon, France, by Yuval Pick at the choreographic center in Lyon (CCNR). As part of this week the group worked with a local youth dance group, which operates since March 2014 within the framework of the Association Dance Without Borders. Professional photographer accompanied the journey and produced a documentary film documenting the project.

To view the movie trailer: https://vimeo.com/125699137

In one week of joint dance, the group had shared an exciting and moving and experiment. This week left a mark on their lives and changed their worldview.
We are convinced more than ever, about the necessity of a Palestinians­Jews dance group in the dance scene, especially the importance of intercultural and international interactions. This is an important and necessary message versus the reality in Israel and the Middle East.
In April 2015 the group performed at TEDx conference in Jerusalem. 800 people were in the audience and about 3,000 direct viewings were counted on the Webcast worldwide.

Watch the performance: https://www.youtube.com/watch?v=iaLf­FDCsag

To continue the project we are looking for an organization or a foundation that will assist us in financing the ongoing work of the group and hosting the French group in December 2015 in Israel. As Bar, one of the participants in the project, said: « It’s our mission to restore hope and to show that it is possible ».
Now, more than ever. We want to have a role in our region, and we need support to make it possible. To make it happen.