Uncategorized

Les Danseurs

By 16/03/2016 No Comments

Elvis Oussou

Danseur hip hop ( Break dance Krump, Popping )

Elvis actuellement en première année de BTS IPM ( Industrialisation en Produit Mécanique)

Je suis président de mon association de danse Hip-Hop du nom de Crazy Moves Dancers.

Nous l’avons créés avec des amis, c’est avec eux et l’association DSF que nous avons découvert la danse contemporaine .

Je ne regrette absolument pas ce choix car m’ouvrir à d’autres danses me permet de compléter ma propre danse.

921226_10201105991038474_445622779_o


Jérome Oussou

Salut ! Alors je suis danseur de Hip-hop qui touche à un peu tout mais mes danses dominantes sont le breakdance et la House dance. Et récemment je me suis mis à la danse contemporaine. Je fais aussi partie de l’association « Crazy Moves Dancers ».

J’ai 22 maintenant et je suis actuellement en CDD en tant que auxiliaire de vie scolaire (j’aide les enfants en situation d’handicap à l’école) j’aimerai devenir infirmier aussi mais si cela ne marche pas je voudrais devenir danseur professionnel mais j’ai peur de m’engager dans cette voie.

Au début je ne connaissais pas le monde de la danse, j’ai commencé assez tard (17 ans). J’ai découvert le breakdance grâce à mon frère Elvis qui dansait avant moi et j’en suis tombé amoureux et maintenant ça fait 5 ans que je pratique cette danse. Au début j’étais à fond sur le breakdance pensant que les autres danses n’étaient pas importante mais j’ai vite compris que chaque danse hip-hop étaient « complémentaires » et que cela pourrait rajouter un plus à ma danse, de là j’ai commencé à toucher d’autres styles comme la House Dance ou le Locking.

Ensuite j’ai fait la rencontre de Sharon et de son projet « Passerelles », j’ai tout de suite aimé. Sharon m’a ouvert l’esprit sur la danse contemporaine qui est à l’antipode de la danse hip-hop, j’avais l’esprit fermé et pas ouvert aux danses du genre contemporaine ou classique. Grâce à Sharon mais pas uniquement mais aussi aux autres danseurs de l’association j’ai pu évoluer dans mon mode de pensé mais aussi dans ma danse. Ceci m’a apporté un plus et ma permis d’aimer autant les danses hip-hop que la danse contemporaine, je prend vraiment du plaisir à en faire même si je n’ai pas saisi tout les aspects de cette danse encore.

La Danse est devenue ma passion, un mode de vie, une partie de moi, mon identité. C’est devenue ma vie et mon quotidien. Je veux progresser dans ma danse et dans ma manière de penser par rapport à celle-ci, je veux être au plus haut niveau et atteindre un de mes objectifs en devenant danseur professionnel. Je suis fier de mon parcours jusqu’à maintenant et de m’épanouir dans ce que j’aime faire :

« Danser »

12443138_10154128488789497_266220664_n


Nicolas Tran

Danseur breakdance et contemporain

Je suis membre de l’association « Crazy Moves Dancer » et « DSF – Danser Sans Frontières »
Je viens de finir mon BTS à l’âge de 19 ans et j’ai tout de suite trouvé un CDI.
Maintenant que j’ai une situation stable, je peux me concentrer plus amplement sur la danse.

Auparavant, ma seule volonté était de s’entraîner afin devenir le plus fort possible pour ma propre personne.
Puis j’ai rencontré Sharon et j’ai intégré son association DSF – Danser Sans Frontière. De ce fait j’ai découvert la danse contemporaine, ce qui m’a permit d’élargir mes horizons par rapport à la danse. Sharon nous a fait découvrir l’essence même de la danse. C’est toute une histoire qui se vit à travers des mouvements allant du plus simple au plus complexe. A noté que cette histoire ne se vit pas seul, nos prestations se font toujours en groupe. Le travail que nous fournissons aux entraînements et aux ateliers nous rapprochent toujours  plus l’un de l’autre, cette harmonie se fait remarquablement ressentir lors de nos représentions.

Quand j’ai commencé la danse je ne pensais pas que ça allait devenir aussi important dans ma vie. Je ne pensais pas non plus que j’allais danser devant de vrai public dans de vraie salle de spectacle comme à Grenoble, au Transbordeur ou bien au CCN de Rillieux-la-Pape, sur la grande scène de l’Eurexpo, et même hors de la France en Israël ou au Japon.
Les projets se sont enchaînés à une telle vitesse que la danse est devenu sans prévenir, le chemin principal de ma vie.

Bien sûr mon désir de progresser et de m’améliorer au plus haut niveau est toujours présent, en espérant même devenir professionnel.
Le fait de danser avec mes amis au quotidien est devenu un mode de vie.

1400235_10152032652054497_2142300363_o


Myrena Angol

Myrena , 18 ans, en première gestion administration, souhaiterait poursuivre en BTS.

J’ai commencé la danse à 12 ans au collège. J’ai pris ensuite quelques cours de Dancehall et je pratique également un peu de hip-hop. Le contemporain est un style de danse qui est opposé à ce que je pratique, donc je trouvais cela intéressant de compléter mon style de danse avec du contemporain.

DSF est un moyen pour moi de m’enrichir a chaque nouveau projet.

11265203_865415836838391_4866044621094196600_n


 

Yanis Griche

Yanis, 18 ans

Cela fais 7 ans que je pratique le break dance et sa fais 1 ans que je suis le président de mon association « Power Crew Industrie »

Et il y a 2 ans je suis arriver dans le groupe DSF et cela me permet d’élargir ma manière de danser ,mélanger le break et le contemporain est vraiment enrichissant.

12065499_833246696793726_845058915066122639_n


Annabelle Pastore

Annabelle, 18 ans, termine un Bac Littéraire. Depuis mes 4 ans, j’ai toujours pratiqué la danse. Au début le contemporain, puis le classique, et enfin le jazz, pour finalement reprendre le contemporain avec DSF.

L’idée de faire se rencontrer des styles de danses en apparence opposés m’a tout de suite attirée.

Autant intellectuellement que corporellement, une harmonie s’est créée dans le groupe DSF, me permettant de découvrir de nouvelles manières d’exploiter mon corps et d’entrer en contact avec les autres.

737164_414966521941335_64750436_o


Salomé Gloppe

(Descriptions…)

11133716_867962613275801_1569725383574803887_n


Antoine Laval

Antoine, 18ans, en formation de danse et de musique dans l’objectif de m’orienter sur la création.

Passionnée par le hip hop, j’ai découvert la danse contemporaine en participant a des stages du CCNR et j’ai pu intégrer ma première création de danse avec DSF

J’ai découvert dans cette discipline qu’il y avait une autre manière d’aborder la danse, la création, le rapport à l’autre et l’imagination. J’ai compris qu’il y avait tout un mouvement derrière très intéressant. Et le contemporain est complementaire du hip hop dans la technique.

J’ai pu grâce à DSF voir une création contemporaine de l’intérieur. Créer de belles relations et je crois davantage à la danse à l’influence qu’elle à sur le public et la culture et au message de paix qu’elle apporte

12108756_1028539997176782_3417671731012664927_n


Deborah Sebany

Déborah , 23 ans, prépare une Licence en communication dans l’objectif de devenir Responsable de communication.

Passionnée par tout les styles de danses urbaines j’ai découvert la danse contemporaine lors de mon arrivée dans DSF.

J’ai trouvé dans cette discipline le moyen de m’exprimer d’une autre manière que le hip hop mais aussi de compléter ma pratique de la danse avec des techniques différentes.

J’ai pu grâce à cette rencontre avec DSF m’ouvrir l’esprit et voir plus loin.

10426665_10205120995481765_2828120581065854531_n


 

Romain Gillet

Romain, 21 ans , Danseur ( Break-dance, Contemporain )

Je suis un membre actif de l’association de danse Hip-Hop du nom de Crazy Moves Dancers.

 J’ai commencé le breakdance il y a 2 ans et sa me permet de me développer et d’apprendre tout en étant entre amis.

DSF m’a permis de m’ouvrir mentalement sur les autres ,de prendre plus confiance en moi et de rencontrer un groupe de personnes formidables.

1979863_1003838869675950_5016036319651871688_n

 


Clémence Padou

Clémence, 16 ans, lycéenne en classe de seconde.

Ayant pratiquée la danse contemporaine et classique plus jeune, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de DSF pour apprendre de nouvelles choses. Grace à cette expérience, j’ai pu gagner de la confiance en moi et découvrir le mélange de plusieurs danses toute différentes.

DSF m’a permit de faire de nouvelles rencontres très enrichissante, et me fait grandir chaque jours

11008415_404585459710450_3482311837557384301_n


Ines Boukhetache

Inès , 17 ans, étudiante en Terminal ST2S dans le but de devenir sage-femme.

Je danse depuis mon plus jeune âge, j’ai commencé par le mordern’Jazz à l’âge de 8ans puis j’ai fait de la danse classique et du street jazz.

J’ai toujours été intéressée par tout les styles de danse , tel que le hip-hop et comptemporain mais je n’avais jamais pris de cours. Depuis mon arrivé dans DSF j’ai pu travaillé ces différents styles et progresser.

DSF, m’apporte beaucoup et me fait évoluer dans ma danse.

12804887_1212422958775710_53036174005595475_n


Matthieu Daly

Danseur de « Crazy Moves Dancer » et de « DSF – Danser Sans Frontières » Salut, Je suis actuellement étudiant en IUT Génie mécanique et productique.

J’ai commencé la danse et plus précisément le breakdance au lycée avec d’autre membres de Crazy moves.
Il y a 2 ans j’ai rencontré Sharon et j’ai intégré son association DSF – Danser Sans Frontière. Cette rencontre m’as permis d’élargir mon horizon par rapport à la danse. Sharon m’a fait redécouvrir la danse à travers une approche totalement différente de celle que je connaissais par le breakdance. Ce qui m’as permis de développer mon style aussi bien en breakdance qu’en contemporain.

Quand j’ai commencé je n’aurais jamais imaginé arrivé où nous en sommes actuellement. Nous avons pu danser sur différentes scènes et même voyager. Nous formons une vraie famille et la danse nous lie les uns aux autres et nous rapproche.

12208501_1065249726842589_1892540228595526062_n

 


Nadjoua Saidou

Nadjoua, 20 ans, en école d’ingénieur à Lyon et souhaite se spécialisé en génie mécanique.

J’ai toujours été attirée par tous moyens d’expression artistique mais DSF a été mon premier pas vers la danse contemporaine. Plus qu’un simple loisir, j’y ai fait l’expérience du partage, de la découverte et de rencontres toujours plus enrichissantes les unes des autres.

J’ai intégré ce projet avec pour objectif de lier mes passions pour le voyage et la danse et j’y ai découvert une unité de diversité.

12642832_10204108220540545_1307558224697973077_n


Nadjima Mchangama

Nadjima, 19 ans, étudiante en DUT Technique de Commercialisation dans le but de devenir Technico-Commercial.

La danse est l’une de mes plus grandes passions. Le style qui me correspond le plus est le hip hop pour son côté show et performance cependant la danse contemporaine fait aussi parti de mes centres d’intérêt. Depuis toute petite c’est un style qui m’intéresse.

Grâce à DSF j’ai rencontré des personnes formidables, ouvertes d’esprit et amélioré ma façon de danser.

11753682_987152248001983_6430453648959702552_n


Kelly Aba Nkasse

Danseuse hip-hop ( danse debout , waving , contemporain )

Kelly , 14 ans Je danse depuis toute petite.

Et c’est en participant au projet participatif « Dites-Rillieux  » que j’ai eu envie de rejoindre DSF pour continuer à danser avec des personnes qui partagent la même passion que moi « La danse » .

La danse est pour moi un moyen de m’exprimer de m’évader. Je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre et ça me fait énormément plaisir de poursuivre mon apprentissage auprès de ce groupe qui mélange tout les styles sans faire de distinction et qui ont accepté de m’accueillir  .

S’ouvrir à d’autres styles de danse permet énormément d’enrichissir et de développer sa propre danse. je sais que je suis peut-être la plus jeune, mais je sais me montrer mature.

Peace,Love and Smile forever 😋

10390356_1681581588790189_5122179490549271442_n